Effets du confinement sur la santé

Le confinement a perturbé les habitudes de vie de tout le monde et influé sur les 4 piliers de la santé (Qu’est-ce que la santé?) : la quantité d’activité physique, l’alimentation, le sommeil et la santé mentale.

Mais à quel point? Positivement ou négativement?

⬇On a retrouvé une augmentation du temps passé assis, du grignotage et une diminution de la pratique sportive.
⬆D’un autre côté, l’existence de comorbidités et de risques liés au Covid-19 de certaines personnes (en surpoids, avec des maladies chroniques…) semblent avoir favoriser la mise en place de bonnes habitudes de vie pendant le confinement.
⬆Le temps supplémentaire (moins de déplacement domicile-travail notament) a permis une tendance aux repas fait maison.

SANTE MENTALE et Confinement : effets négatifs ET positifs

📉Effets négatifs :

⬇ La dépression était 8% plus haute pendant le confinement en mars qu’en juin
⬇L’anxiété a également diminuée de 10% entre mars et mai avec le déconfinement.

De nombreux facteurs de stress existent pendant une quarantaine et sont similaire pendant le confinement :
✴augmentation des syndromes post-traumatiques
✴comportements d’évitements et de colère
✴peur d’être infecté et de transmettre le virus
✴peur de manquer de fournitures de bases (nourriture, eau, médicament, papier toilette apparement🤔)
✴perte de la routine habituelle
✴diminution des contacts sociaux et physiques 👨👨👧👧
✴Manque d’informations et de clarté sur les mesures à prendre 🔍
✴Manque de transparence sur la sévèrité de la pandémie
✴ Perte financière créant une détresse socio-économique engendrant de la colère, de l’anxiété et des troubles psychologiques plusieurs mois après les quarantaines.

Conséquences : ennui, frustration, sentiment d’isolement.
Les personnes les plus soumises à ce stress sont les personnes souffrant de troubles psychiatriques ainsi que les soignants. A noter que ce sont des études lors de quarantaines et non de confinement prolongés.

📈Effets positifs :

Des effets positifs sont également à noter avec l’augmentation
⬆ de la cohésion sociale
⬆ du soutien familial
⬆ de l’attention portée à sa santé mentale

L’enquête de santé publique france continue afin de connaître et prévenir ces impacts sur notre mental. Une autre enquête sur 40 pays touchés par la pandémie est en cours afin de mettre en place des stratégies.

Comment prendre soin de son mental?

➡Se remémorer chaque soir un évènement positif de la journée.
➡ Ecrire 5 choses pour lesquelles on a de la gratitudes chaque jour : cela peut passer à la présence de la boulangerie du coin que l’on aime tant, au beau temps, ou à la bonne sznté de sa famille.
➡Des aides sont mises en places par l’UNAFAM (Union Nationale des Familles et Amis de personnes Malades et/ou handicapés psychiques) :
👋https://www.unafam.org/besoin-da…/covid-19-lunafam-vos-cotes
🗣Un numéro 01 42 63 03 03.
N’hésitez pas à aller sur leur site pour avoir des contatcs avec des psychiatres adaptés à vos besoins.

Activités physiques-Sédentarité et Confinement :

Le confinement a réduit les possibilités d’activités physiques : aucun sports collectifs, impossibilité de nager, des cours collectifs, de courir à plus d’un kilomètre.
Les restrictions (Une seule attestation par jour pour l’activité) a également réduit les déplacements quotidiens : réduction de la fréquence des courses ménagères, des déplacements travail-domicile (télé-travail) , des déplacements à pied…

📉 Effets négatifs :

⬇6 personnes/10 : ont fait moins de 30min d’AP/jour
⬇37% des personnes ont diminué leur pratique sportive

  • l’activité physique intense a diminué de 36,9 % (P < 0,001) ;
  • l’activité physique modérée a baissé de 34,7 % (P < 0,001) ;
  • la pratique de la marche a également chuté de 42,7 % (P < 0,001)

⬇53%déclarent avoir diminué son activité physique (déplacement, activité sportive…)
⬇61% déclarent une augmentation du temps passé assis (45% se lèvent plusieurs fois par heure, sachant que la recommandation est de le faire au moins une fois/30min)
Passage de 5,3h/j assis en moyenne avant le confinement à 8,4h pendant le confinement (augmentation de 28,6%) p<0,001

📈Effets positifs :

⬆45% des personnes n’ont pas changé ses habitudes
⬆18% ont augmenté sa pratique sportive (surtout les femmes)

Comment augmenter son activité?

➡Des astuces et conseils pratiques sont diffusés sur : manger-bouger
➡Organiser son emploi du temps pour réaliser 30min d’AP/jour : se dégager chaque matin du temps pour macher, chaque fin de journée de travail un peu d’activité sportive plaisante (aide aussi à couper des pensées du travail, vu qu’il n’y a plus le temps de déplacements pour « connecter »).

Alimentation-Hydratation et Confinement :

Nos habitudes alimentaires ont été modifiées, que ce soit dans les heures de repas, le lieux, la nécessité de préparation (aucune cantine, self…), la compagnie ou non (famille, enfants), et le temps disponible.

📉 Effets négatifs :

⬇17% des personnes ont eu une alimentation moins équilibrée (vs 13% avec une alimentation davantage équilibrée)
⬇22% ont d’avantage grignoté entre les repas (vs 17% moins que d’habitude)
Avec notamment augmentation du nombre de repas (voir graphique source: cerin.org) : Avant le confinement 21% des personnes prenaient plus de 3 repas/jour contre 43% pendant le confinement.
L’ennui (18%) et le stress (10%) ont poussé à manger lors du confinement.
⬇27% déclarent avoir pris de poids (vs 11% déclarent une diminution du poids)

📈Effets positifs :

⬆37% des sondés ont cuisinés plus que d’habitudes
(grâce à l’augmentation du temps par l’absence de trajet domicile-travail notamment)

Comment trouver son alimentation santé?

➡Des astuces et conseils pratiques sont divulgués sur manger-bouger
➡Trouver des astuces pour cuisiner des repas rassasiant en termes de quantité et de goûts
➡Être accompagnée en cas de besoin, de pathologies spécifiques, de particularités de vie, ou d’envies

Sommeil et Confinement :

L’absence de cadre par le travail, l’école ou les horaires d’ouvertures des boutiques, services et transports ont déstructurés les habitudes de vie. Les rythmes quotidiens tous comme les rythmes de sommeils ont donc pu être décalé avec le confinement. A cela s’ajoute l’impact, de la situation, sur les 3 autres facteurs de santé qui a pu interférer sur le sommeil.

Aujourd’hui, très peu de modification de ce pilier de la santé à été noté.

📉 Effets négatifs :

⬇Davantage de rêves négatifs (15%)

📈Effets positifs :

⬆Environ 50% des personnes ont dormit davantage

Une étude internationale de l’impact du COVID sur le sommeil est en cours (ICOSS) concernant 11 pays.

Bibliographie :

📎santé publique france
📎Perrien et al., 2019
📎Meta-analyse du King’s College London au Royaume-Uni de 24 études scientifiques sur les effets psychologiques de la mise en quarantaine lors du Sars, Ebola, la grippe H1N1 ou le Mers-CoV.
📎https://www.cerin.org/etudes/effets-du-confinement-sur-lactivite-physique-et-les-comportements-alimentaires/
📎INRAE, confinement et alimentation
📎https://www.sfrms-sommeil.org/articles-a-la-une/etude-internationale-sur-sommeil-et-covid-2/
📎https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/la-pandemie-et-le-confinement-ont-modifie-le-sommeil-des-francais-mais-pas-qu-avec-des-dimensions-negatives-rapporte-une-etude_3960771.html


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :