Qu’est-ce que l’APA-S?

Les Activités Physiques Adaptées dans la Santé préviennent les blessures, évitent les maladies, réduisent les tensions musculaires et les douleurs.
thérapie non médicamenteuse (HAS) adaptée à toute personne.

Sommaire :

1. Ne pas confondre Activités physiques et Sport

2. L’APA-S, Quesako?
L’APA et la santé
Pour qui?
Interêt de l’APA
Qu’est-ce qu’un programme APA

3. Qu’est ce qu’un enseignant en APA-S?
Enseignant en APA-S : formations et compétences
Enseignant APA-S et Masseurs-Kiné : similitudes et différences

4.Recommandations d’Activités Physique (OMS)

Ne pas confondre Activités Physiques (AP) et Sport :


L’AP correspond à tout mouvement corporel produit par les muscles squelettiques qui entraîne une augmentation substantielle de la dépense énergétique de repos. (Caspersen, 1985).

Elle comprend les activités physiques :

  1. Lors du travail : port de charges…
  2. Lors des transports : marche, vélo, montée d’escaliers…
  3. Lors des activités domestiques : ménage, jardinage, bricolage…
  4. Lors des loisirs : promenades, trottinettes, activités sportives

Chacune de ces Activités Physiques développeront plus ou moins ces 4 composantes de la condition physique :

  1. Endurance cardio-respiratoire
  2. Souplesse / Mobilité Articulaire
  3. Force musculaire
  4. Equilibre et coordination

Quelle que soit le type d’activité physique, sa modalité ou son intensité, elle apportera des effets bénéfiques à votre santé.


L’important, c’est le mouvement !


Le Sport est donc une sous-catégorie de l’activité physique. Il est planifié, structuré, et organisé avec des compétitions. Ici, les participants adhèrent à un ensemble commun de règles et d’objectifs.


L’APA-S, Quesako?

L’APA (Activité Physique Adaptée et Santé) correspond à l’ensemble des Activités physiques et Sportives adaptées aux capacités de la personne.

Elle est dispensée auprès de tout type de personnes à des fins de prévention (primaire, secondaire, tertiaire), de réadaptation, de réhabilitation, de réinsertion, d’éducation et/ou de participation sociale. (SFP-APA)

Elles sont basés sur les aptitudes et les motivations des personnes ayant des besoins spécifiques qui les empêchent de pratiquer dans des conditions ordinaires. Les techniques mobilisées relèvent d’APS (Activités Physiques et Sportives) et se distinguent des actes de rééducation… » (décret 2016 relatif à l’APA prescrite lors d’ALD).

Adapter la pratique à la personne et son environnement permet à tout individu d’entreprendre une activité physique tout en bénéficiant de ses effets.

L’APA et la santé
1002067
1002140

Complémentaires à la rééducation, elles font le lien entre les soins et la vie quotidienne. Elles réadaptent et/ou accompagnent les personnes dans un contexte de la vie de tous les jours. Elles permettent de rester en bonne santé afin d’empêcher les déséquilibres corporels dus à l’inactivité. Cela permet de contribuer à sa santé, tout en étant dans un environnement différents des soins, plaisants et motivants.

La prescription de thérapeutiques non médicamenteuses s’est développée depuis 2011. Ces thérapeutiques demandent une participation active du patient et font partie des recommandations de bonnes pratiques. Parmi elles on retrouve : les APA-S mais aussi, la kinésithérapie, les suivis de comportements alimentaires, les thérapies cognitive.
Il existe d’autres types de thérapeutiques non médicamenteuses, tels que les dispositifs médicaux et les interventions chirurgicales.

N’oublions pas que les interventions non médicamenteuses peuvent être complémentaire à un traitement médicamenteux sans le substituer. Elles peuvent le réduire ou encore améliorer ses effets.

Le sport ou activité adaptée sur ordonnance a été précisé dans le décret de 2016. Cependant, en 2020, les prescriptions sont rare en raison d’un manque de visibilité sur les professionnels qualifiés à proximité, et sur les modalités de prescription.

Ces prescriptions peuvent prendre diverses formes :
– ordonnances écrite
– conseils oraux
– distribution de brochures d’informations
– mise à disposition par le médecin de coordonnées de professionnels spécialisés.
(En savoir plus: article APA et prescription prochainement).

POUR QUI?

Toutes personnes peux en bénéficier, avec prescription médicale ou non.

Que vous soyez sénior, atteint d’une pathologie, dans une situation de vie particulière (grossesse…), blessée, ou encore en situation d’handicap sensoriel, mental, physique ou social : une activité sera faite pour vous, grâce à l’adaptation qui n’enlèvera pas l’atteinte de vos objectifs santé, bien-être et/ou performance.

INTERET de l’APA (en plus de l’intérêt de l’AP) :
  • Optimiser les capacités des personnes à besoins spécifiques
  • Favoriser les liens sociaux
  • Promouvoir la prévention et l’éducation à la santé pour les personnes à risques avant l’apparition de troubles ou d’effets secondaires à une pathologie.
  • Proposer des activités plaisantes et sécuritaires pour les personnes ayant une particularités de santé
  • Permettre EN TOUTE SECURITE de profiter des bénéfices des activités sur la santé quelle que soit leur niveau et/ou situation : bien-être, développement des composantes de la condition physique (force et endurance musculaire, capacité cardio-respiratoire, mobilité et souplesse…)
  • Rendre possible l’intégration des personnes en situation de handicap

BUT de l’APA : Amélioration ou maintien de la santé des personnes : gestion des maladies chroniques (diabète, AVC…), détection des déséquilibres posturaux, maintien de l’autonomie et de la qualité de vie, aide pratique à la mise en place d’habitudes de vie…

Qu’est ce qu’un programme APA?
  1. Evaluations initiale, intermédiaire et terminale : entretien et tests pour établir des objectifs et évaluer la progression
  2. Pratique adaptée, individualisée et progressive
  3. Temps d’éducation à la santé : conseil sur les activités, la nutrition, le mental et les habitudes de vie
  4. Communication et relais aux différents professionnels intervenant dans votre parcours santé

Enseignant en APA-S, qui est-ce?

Un enseignant en APA-S est diplômé d’au minimum une licence STAPS en filière APA-S (différente des enseignements d’EPS). Ce cursus leurs confèrent une expertise corporelle, anatomique, sportive et scientifique mais aussi des connaissances sur les pathologies permettant : (fiche RNCP )

  • D’évaluer les ressources des personnes afin de diagnostiquer leurs besoins
  • Co-concevoir avec la personne un projet d’accompagnement qui s’intègre dans son parcours de vie et/ou de soins
  • D’identifier et repérer les motivations et les freins à l’engagement d’une pratique physique adaptée
  • D’anticiper les effets de de l’activité
  • Participer à l’éducation à la santé et/ou participer à l’éducation thérapeutique
  • Communiquer sur les bénéfices et les risques de l’activité physique et de la sédentarité
  • Relayer aux familles et professionnels de santé les séances réalisées et les évolutions de la personnes afin de permettre la continuité du parcours de soin
  • Conduire un programme d’APA-S pour séniors, enfants, adolescents, ou encore pour adultes avec une ALD, une pathologie chronique, ou une situation d’handicap mental, moteur, sensoriel, et/ou en difficulté d’insertion sociale.
ENSEIGNANTS APA-S et MASSEURS-KINES:
Similitudes :

Au même titre que les Enseignants en APA-S, les Masseurs-Kinésithérapeutes (MK) sont habilités à enseigner des APA aux personnes ayant des pathologies chroniques dans un but de santé. Leurs enseignements seront sécure et adaptés à la personne et ses objectifs. Tout deux, ont reçut une base scientifique et universitaire leurs permettant de développer et maintenir à jour leurs connaissances.

Différences :

E.APA-S

  • Connaissances approfondies des activités physiques et de leurs effets
  • Profession vouée à prôner l’AP adaptée et des habitudes de vie globale (mentale, sociale)
  • Prise en charge de toutes personnes en prévention (même avant apparition de trouble ) avec ou sans prescription
  • Contexte santé (centre) ou de loisirs et du quotidien (libéral)
  • Aujourd’hui aucun remboursement de la sécurité sociale (certaines mutuelles peuvent rembourser)
  • Axe majeur : Réadaptation (contourner voire tirer profit du trouble de santé, utiliser la totalité des capacités disponibles)
  • Prévention concernant majoritairement : personnes en surpoids, en ALD, avec handicaps mentaux / sensoriels / physique / social, séniors

MK

  • Connaissances approfondies sur l’anatomie et les pathologies
  • Profession vouée à prôner le mouvement (et/ou l’AP)
  • Prise en charge sur prescription médicale : prévention après blessure ou diagnostic de maladies
  • Contexte santé
  • Remboursement par la sécurité sociale pour les soins conventionnés
  • Axe majeur : Rééducation d’une lésion, d’un membre, d’un mouvement (réparer, minimiser un trouble pour récupérer le maximum des capacités tant que cela est possible)
  • Prévention concernant majoritairement : les personnes ayant un trouble locomoteur, une douleur, et/ou une prescription.

AP et recommandations :

L’Organisation Mondiale de la Santé recommande l’activité physique dans un but de santé pour :

La population générale (prévention primaire) :

L’inactivité physique et sédentarité est le principal facteur de maladies évitables.

Les personnes atteintes de pathologies chroniques :
L’activité réduit les risques d’aggravation de l’état de santé, d’éventuelles apparitions de maladies supplémentaires, ou encore de récidives. (OMS, INSERM, HAS)

Les recommandations pour tous (OMS et PNNS):

Ce sont des recommandations minimums, dépasser ces seuils permettra d’apporter des bienfaits supplémentaires en santé.
Les activités doivent être réalisées par session de 10 minutes minumum afin qu’elles aient un bénéfices sur l’endurance cardio-respiratoire

5 à 17 ans

  • 60 min/j d’activité physique modérée à intense
  • devraient inclure des activités qui renforcent les muscles et les os à raison d’au moins trois fois par semaine.

18 et plus

  • 150 minutes hebdomadaires d’une activité physique d’intensité modérée,
    soit 20 à 30 min/j d’activité physique modérée
  • ou au moins 75 minutes hebdomadaires d’une activité physique intense
  • ou une combinaison équivalente d’activité physique d’intensité modérée à forte;
  • Des activités de renforcement musculaire mettant en jeu les principaux groupes de muscles devraient être pratiquées deux jours par semaine ou plus.
  • les personnes à mobilité réduite devraient pratiquer une activité physique pour améliorer leur équilibre et prévenir les chutes à raison de trois jours par semaine ou plus

Il va de soi que la présence d’une altération de la santé, l’atteinte voire le dépassement de ses seuils permettra de maintenir ou améliorer votre santé. Pour cela, en cas de particularité, il est préférable de pratiquer une activité adaptée à ses besoins. Consulter votre médecin en cas de doute.

« Toute activité physique vaut mieux que l’absence totale d’exercice. »

OMS

Pour aller plus loin :

Qu’est ce que la Santé?

📌 La santé est un « état complet de bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité » (OMS)

Prescription et APA

Suite à la reconnaissance de l’Activité Physique comme « médicament », la prescription des Activités Physiques Adaptées (APA) enseignées par un coach APA ou un professionnel de santé est possible (2011, HAS).

Les remboursements de l’APA-S

La prescription ne permet pas de remboursement par la sécurité sociale, mais offre l’accès à des aides par certaines mutuelles et acteurs locaux.

3 commentaires sur « Qu’est-ce que l’APA-S? »

  1. Bonjour,

    C est clair et à la fois succinct, sans trop rentrer dans le détail.
    C est très bien si cela était d avantage communiqué il y aurait sans doute bien plus d APA de prescrit.

    Bonne journée.

    J'aime

Répondre à cesaam Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :